à propos

L’esthétique stitchup

Mon travail cherche à matérialiser et animer les effets du code et des données dans les pratiques et les représentations. Qu’elle interroge les sujets ( le paysage, l’histoire, le portrait, le livre, les publics, la ville…) ou les manières de faire (avec l’espace et le temps, la trace, l’empreinte, l’édition, le papier, l’ombre, le nombre, la reproduction…), la structure de notre expérience est sans cesse travaillée par la fréquentation des technologies qui conditionnent notre sensibilité et notre capacité de réception esthétique. Stitchup n’a pas son équivalent dans la langue française. Ce terme anglais renvoie au tricotage, à la couture, à la suturation ou à la greffe. Ces modes opératoires parasitent les conventions, ils recodent et reconfigurent la plasticité des données initiales. Ils modifient nos manières d’agir et de représenter en recomposant l’ADN de l’expérience artistique. Encourageant un anachronisme matériel et concret de l’art, l’esthétique stitchup se joue des standards technologiques et les dépasse en produisant volontairement du presque rien à l’échelle d’un monde travaillé par la digitalisation.


The stitchup aesthetic

My work seeks to materialize and animate the effects of code and data in practices and representations. Whether it questions the subjects (landscape, history, portraiture, the book, the public, the city…) or the ways of doing (with space and time, the trace, the imprint, the edition, the paper, the shadow, the number, the reproduction…), the structure of our experience is unceasingly worked by the frequentation of the technologies which condition our sensibility and our capacity of aesthetic reception. Stitchup does not have its equivalent in the French language. This English term refers to knitting, sewing, suturing or grafting. These operating modes parasitize the conventions, they recode and reconfigure the plasticity of the initial data. They modify our ways of acting and representing by recomposing the DNA of the artistic experience. Encouraging a material and concrete anachronism of art, the stitchup aesthetic plays with technological standards and exceeds them by voluntarily producing almost nothing on the scale of a world worked by digitalization.

 

 

pierre braun

Pierre braun vit en Bretagne. Il est représenté par la galerie Lara Vincy, Paris.

You may also like...